Goodbye Poutine
Sous la direction
d’hélène Blanc


400 pages
format 12 x 20
ISBN 978-2-84679-241-7

Prix public 19 €

« L’Ukraine, écrivait déjà Voltaire, a toujours aspiré à être libre. »

La raison d’être de ce livre est de faire découvrir un pays par trop méconnu et de tordre le cou à une désinformation savamment distillée par le Kremlin et ses relais…

La Crimée, brutalement annexée en mars 2014, alors qu’au début du même mois le président russe affirmait le contraire, est-elle déjà passée par pertes et profits ?

Fin 2013, Vladimir Poutine a ouvert la boîte de Pandore, déclenchant une déferlante  prorusse à l’Est de l’Ukraine. L’Union européenne, les USA et le reste du monde ont-ils enfin réalisé à quel point la Russie est devenue dangereuse pour le monde libre ?

Depuis quinze ans, les avertissements de nombreux Russes clairvoyants ou d’observateurs européens avisés, sont restés lettre morte. Et les précédentes opérations néo-impérialistes du Kremlin, menées en toute impunité, n’ont pas suffi à guérir la cécité des leaders occidentaux.

« Goodbye, Poutine » n’est pas un simple slogan qui reprend le « dégage » du Printemps Arabe ou du Maïdan 2013-2014. Sous la direction de la russologue Hélène Blanc, les voix multiples, les regards croisés des meilleurs observateurs de l’Union européenne, de la Russie et de l’Ukraine, analysent la crise la plus grave qu’ait connue l’Europe. Leurs éclairages pluriels sont précieux pour notre avenir commun. Cette fois, malgré son double jeu et son double langage, le masque de Poutine est tombé.

Goodbye, Poutine…

Liste des contributeurs

Antoine Arjakovsky, historien
Richard Backis, Ambassadeur honoraire de Lituanie
Daniel Beauvois, historien
Alain Besançon, historien, de l'Institut
Hélène Blanc, politologue-criminologue
Henry Bogdan, historien
Youri Bylak, photographe artistique
Jacques Chevchenko, historien
Brice Couturier, journaliste
Nicolas Cuzin, historien
Corinne Deloy, analyste politique
Dalia Grybauskaïté, présidente de Lituanie
Anna Jaillard, journaliste
Wladimir Kozyk, historien
Vytautas Landsbergis, ancien président de Lituanie
Eric Le Nabour, historien
Jean-Dominique Giuliani, président de la Fondation Robert Schuman
Philippe de Lara, philosophe
Isabelle Lasserre, journaliste
Noëlle Lenoir, ancien Ministre des Affaires européennes
Renata Lesnik, dissidente soviétique, politologue-criminologue
Alexandre Melnik, historien
Julie Montfort, expert des questions énergétiques
Nathalie Pasternak, présidente de la Communauté ukrainienne de France
Nikita Petrov, historien, de l'ONG Mémorial
Timothy Snyder, historien, université de Yale
Françoise Thom, historienne
Maierbek Vatchagaev, historien
Pierre Verluise, spécialiste en relations internationales
Thierry Wolton, écrivain, journaliste


Télécharger