Chaque pierre a son histoire

Maurice Rajsfus


320 pages
format 13 x 21.5
ISBN 978-2-84679-210-3

Prix public 19 €

On ne présente pas Maurice Rajsfus.
Né dans la région parisienne en 1928 de parents juifs polonais, Maurice Rajsfus est arrêté en 1942 avec toute sa famille lors de la grande rafle du Vel-d’hiv. Échappant par miracle à la déportation, il restera à jamais marqué par ce drame qui forgera désormais son engagement politique et intellectuel.

Militant de gauche actif, journaliste, écrivain, essayiste, co-créateur de l’Observatoire des libertés publiques et de l’organisation Ras-le-Front, Maurice Rajsfus, est depuis maintenant plus de 60 ans de tous les combats sociaux et politiques qui ont animé notre pays.
En fait, une vie entière consacrée avec force et verve au service de la cause des plus faibles et du droit des gens, dressée sans concession (et non sans danger) contre l’injustice sociale, la montée des extrémismes (quels qu’ils soient), l’intolérance et le racisme, les abus des politiques et, bien entendu, l’institution policière et ses excès.

Chaque pierre a son histoire est composé de 22 chapitres regroupés en cinq parties, chacune consacrée aux événements d’une vie de militant, selon une progression à la fois thématique et chronologique : l’adolescence, la guerre et les persécutions antisémites (Au cœur du désastre) ; l’engagement politique et les premières années de journalisme (Vivre parmi les autres) ; les combats et l’adversaire, notamment l’institution policière.

Cependant, son ouvrage n’est pas une simple autobiographie ni la « description d’une sinistre histoire ». C’est aussi un regard sur une période de l’histoire française, une réflexion puissante sur l’âge, les illusions, la vie et les « pierres » qui en rythment le fil. C’est enfin un message, certes désabusé mais non désespéré sur l’espoir : « …Pourquoi faudrait-il baisser les bras, même si les changements attendus tardent à se manifester ? »

« Chaque pierre a son histoire », est une oeuvre riche, d’une écriture à la fois grave et souple, forte et parfois brutale. Elle n’est cependant pas exempte d’humour, à l’image de ce petit homme en taille et grand d’esprit : « …cheveux blancs, marche moins assurée, mais esprit jeune, et potache, encore et toujours… ».

« …Chaque pierre a son histoire. Certaines paraissent se ressembler mais toutes sont différentes. Elles peuvent s’additionner pour constituer des remparts, mais également pour construire des taudis… »
Maurice Rajsfus aime les pierres : les petites et les grandes, taillées par l’homme ou roulées par le temps, galets des chemins et des plages, témoins de tant d’histoire et de lieux.

« …À ma manière, j’espère également avoir semer quelques-unes de ces pierres à l’état brut, et mon plaisir serait d’autant plus fort que d’autres tenteront de les polir à leur tour


Télécharger