La culture de Kulli / The Kulli Culture

Ses origines et ses relations avec la civilisation de l’Indus

Its origins and its relations with the Indus Civilization

 

Les fouilles conduits de 1962 à 1965 par la mission archéologique de l’Indus, avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères et européennes et la collaboration du département d’archéologie et des musées du Pakistan, sur le site de Nindowari dans le Balochistan méridional, n’avaient encore jamais été publiées, exception faite d’un court rapport sur les deux premières campagnes.

Cette publication reprend l’ensemble de la documentation laissée par Jean-Marie Casal (1905-1977) sur la seule fouille jamais réalisée d’une agglomération de la civilisation de l’Indus.

Ces données anciennes, réinterprétées dans le cadre de travaux archéologiques plus récent, permettent de présenter une véritable synthèse sur l’origine et le développement de la culture de Kulli, ainsi que sur la question de ses relations avec la civilisation de l’Indus et l’ensemble des sites des régions indo-iraniennes au cours du IIIe millénaire avant notre ère.

 

Excavations at the site of Nindowari in southern Balochistan were carried out from 1962 to 1965 by the Mission archéologique de l’Indus in partnership with Pakistan’s Department of Archaeology and Museums and with the support of French Ministère des Affaires étrangères. Till now publication of the results has been limited to one short report on the first two seasons of excavation.

This monograph is the first comprehensive publication of the results of the Nindowari project, which was directed by Jean-Marie Casal (1905-1977).

It collects the documentation left by Casal from the only large-scale excavation ever carried out at a site of the 3rd millennium BC Kulli Culture, which was partly contemporary with the Indus Civilization. When interpreted in light of more than 40 years of subsequent research, these records provide unique insights into the origins and development of the Kulli Culture and into its connections with the Indus Civilisation and with contemporary archaeological sites across the Indo-Iranian region during the third millennium BC.

Auteurs :

Jean-Francois Jarrige. Membre de l’Institut. Conservateur général du ¨Patrimoine (directeur puis président du musée Guimet de 1986 à 2008). Directeur de recherche émérite au CNRS. Membre de la mission archéologique de l’Indus au Pakistan sous la direction de Jean-Marie Casal (fouilles de Nindowari et Pirak de 1964 à 1965) puis, à partir de 1975, directeur de cette mission et des fouilles de Mehrgarh et de Nausharo au Balochistan pakistanais.

Gonzague Quivron est archéologue, ingénieur de Recherche au CNRS et membre de la mission archéologique de l’Indus ? A ce titre, il a participé entre 1976 et 2000 aux campagnes de fouilles des sites de Mehgrarh et de Nausharo au Balochistan pakistanais et a réalisé en particulier la chrono-typologie et l’étude stylistique de nombreux ensembles céramiques du chalcolithique, de l’Age du Bronze et de la civilisation de l’Indus.

Catherine Jarrige. Chargée de recherche au CNRS jusqu’en 2009. Membre de la mission archéologique de l’Indus depuis 1967, puis, à parti de 1975, directrice adjointe de cette mission. Elle a participé aux fouilles de Pirak et codirigé celles de Mehrgarh et Nausharo.

Jean-François Jarrige. Membre of the Institut de France. General curator of the Patrimoine (he was director of the musée Guimet from 1986 to 2008). Emeritus research supervisor at CNRS (National Center for Scientific Research). Member of the Mission archéologique de l’Indus (MAI) in Pakistan under Jean-Marie Casal’s supervision (excavations at Nindowari and Pirak from 1964 to 1975). Then, from 1975, MAI director and excavation director at Mehgrarh and Nausharo in Pakistani Balochistan.

Gonzague Quivron is an archaeologist, a research engineer at CNRS (National Center for Scientific Research) and a member of Mission archéologique de l’Indus (MAI) in Pakistan. As such he took part in excavation campaigns at the sites oh Mehrgarh and Nausharo in Pakistani Balochistan between 1976 and 2000. In particular he carried out the chronopology and the stylistic study of many pottery assemblages from the Chalcolithic, the Bronze Age and from the Indus Civilization.

Catherine Jarrige has been a researcher at CNRS (National Center for Scientific Research) till 2009. Member of the Mission archéologique de l’Indus (MAI), she is MAI deputy director since 1975. She took part in excavations at Pirak and was excavation co-director at Mehrgarh and Nausharo.


Télécharger

Nindowari
Pakistan
Jean-François Jarrige
Gonzague Quivron
Catherine Jarrige

En collaboration avec :

Jérôme-F. Haquet
Aurore Didier &
Richard H.Meadow
(pour l’édition du texte anglais)

310 pages
format 24 x30
ISBN 978-2-84679-086-4

Prix public 39 €