Luigi Balzan, un jeune professeur de sciences naturelles, entreprend, fin 1890, un grand tour de l’Amérique du Sud, qui le mènera par la cordillère des Andes à la forêt vierge amazonienne.

Voyageur solitaire et pourvu d’un équipement rudimentaire, le jeune naturaliste italien utilise tous les moyens de transport possibles et c’est en radeau, sur le Beni, qu’il arrive à la « frontière du caoutchouc », véritable Far West aux confins de la Bolivie, du Brésil et du Pérou.

Ce livre est le récit de la fantastique expérience vécue par cet homme à l’insatiable curiosité, un document exceptionnel sur la richesse et la biodiversité de cette forêt vierge saignée à blanc pour la gomme des hévéas.

Au fil des pages de son journal, Luigi Balzan jette un regard sans concession sur cette « frontière du mal » où le sordide se mêle à l’héroïque.

Témoignage rare sur cette brutale poussée de fièvre qui a saisi la forêt et ses communautés : Indiens, créoles, métis, franciscains, mais aussi desperados et autres affairistes…

Jean-Claude Roux, géographe à l’IRD (Institut de recherche pour le développement) et Alain Gioda (prix Ushuaïa, GreatIce), historien du climat et hydrologue à l’IRD, ont assuré cette première traduction française, annotée et commentée, du journal de Luigi Balzan.

Geneviève Bourdy, Ana Forenza, Clara López Beltrán, Alberto Guaraldo ont apporté leurs précieuses contributions scientifiques à la présente édition.


Télécharger


Luigi Balzan, des Andes à l'Amazonie
(1891-1893)

Balzan Luigi

336 pages
format 14 x 21
ISBN 9782856790451
Prix public 25 €