Figure méconnue de la photographie américaine du début du siècle, Paul Burty Haviland a joué un rôle important au sein du mouvement pictorialiste et du groupe Photo-Secession, sous la conduite du photographe Alfred Stiedlitz dont il fut l’un des plus fidèles alliés. Il fut un ardent défenseur de l’art moderne et de la photographie, mécène de la célèbre galerie 291, rédacteur en chef de la luxueuse revue Camera Work, collectionneur d’œuvres d’avant-garde, d’art africain et précolombien.

Proche de Picabia et des cubistes, il était un dandy, dadaïste avant la lettre. Ce touche-à-tout a laissé des photographies étonnantes, très peu diffusées de son vivant, marquées par Whistler et le japonisme, et composées pour l’essentiel de portraits et de nus féminins.
(extr. de 4ème de couv du catalogue P.B.Haviland, édition du musée d’Orsay, 2007)

Il n'existe pas à ce jour de monographie importante de cet artiste. Ce n'est que
rendre justice à cet acteur de la modernité : Il fut proche des photographes comme son frère fut proche des peintres (Picasso, Modigliani...). Grâce à madame Nicole Marich Haviland, sa fille, nous avons accès à un fonds de documents (photographies, lettres, poème de Picabia, archives familiales...) qui permettra aux chercheurs et aux esthètes de satisfaire leur demande.

Une quarantaine de gravures issues de la publication de 1892 ainsi que plusieurs dizaines de clichés d’époque enrichissent cet ouvrage


Télécharger

Paul Burty Haviland

Photographe

208 pages
format 17x 21
ISBN 9782846790666

Prix public 35 €