Prospective & Leadership

Collectif


format 12 x20
ISBN 978-2-84679-207-3

Prix public 11 €

Après la planification, utopie d’un siècle révolu, puis les prévisions, ambition des décennies d’expansion, la prospective peine à son tour à éclairer le futur. Celui-ci en effet procède semble t’il toujours davantage d’interactions complexes à l’échelle mondiale, dont la logique chaotique déjoue modèles et scénarios.

L’heure est à la réactivité plus qu’à l’anticipation, quand les retournements se propagent à des vitesses vertigineuses au monde entier à partir d’inflexions imprévisibles, d’une manière qu’explique bien la théorie des catastrophes. Non que des probabilités ne soient discernables : mais la question est moins de prévoir que d’agir, soit pour qu’elles ne se réalisent pas, soit pour être prêt à réagir le moment venu à des effets impossibles à se figurer d’avance.

A tous les niveaux, les sociétés complexes d’aujourd’hui ont besoin de rétablir en leur sein des capacités de décision et de leadership propres à imprimer une dynamique plutôt qu’à laisser faire et consentir d’avance aux effets possibles. Une morale de la responsabilité et de l’engagement doit prendre le relais d’une complaisance envers les mécanismes supposés parfaits de l’économie mondiale, dont la pointe avancée, la finance, vient de montrer qu’elle pouvait errer gravement — et demander alors d’urgence le secours des Etats, démontrant la nécessité d’instances de décision et de responsabilité.

1. Le déclin relatif dans le monde des puissances historiques, contrepartie de la montée en puissance de l’Asie. Une situation difficile à admettre pour les Etats-Unis et l’Europe

2. Un effondrement de la classe moyenne. En effet, le chômage technologique étant de plus en plus important, les entreprises américaines et européennes créent peu d’emplois. Ces puissances se trouvent donc dans une situation de croissance avec chômage qui accroît de manière inquiétante les inégalités. Conséquence : un déclin de la classe moyenne qui était le symbole du « rêve américain ».

3. Un système politique étranglé - une nouvelle configuration géopolitique, avec une nouvelle place à occuper. « On va avoir affaire à une collection de pays qui vont prendre leur envol. On passera vite à un monde multipolaire, qui peut engendrer le danger d’un monde apolaire. Ces émergents se considèrent eux-mêmes comme des « ré-émergents ». Ils rappellent leur puissance passée. Nous ne sommes pas en train de décliner : nous prenons une place nouvelle dans une situation nouvelle. Ce n’est pas parce que nous ne somme plus le centre du monde que nous n’existons plus. »

L’avenir n’est pas à déchiffrer, mais à écrire.
Le colloque réuni par la Fondation Prospective et Innovation le 15 novembre 2011 a sollicité douze personnalités de premier plan pour éclairer les défis de cette nouvelle phase de la dynamique mondiale, appelée à prendre la relève d’un demi siècle de dérégulation.


Télécharger