L’homme n’est pas une femme, et réciproquement. Biologiquement, les comportements divergent, surtout dans les moments cruciaux, où la carte-mère reprend la parole. Les livres ne se ressemblent pas non plus, de structure « spermato » ou « ovule ». Or les hommes désertent l’enseignement et, à partir de celui-ci, les territoires associés à l’enfance ou l’adolescence. Les femmes y sont majoritaires, et la culture se féminise par intérêt, puisque les garçons ne veulent plus lire. Les femmes professeurs, mariées au moins au niveau de leur condition, ont succédé aux « hussards de la République ». Elles apportent ainsi des salaires d’appoint à la bourgeoisie « active » : une nouvelle forme de dot. Pourtant, motivées par un métier souvent choisi par vocation, cultivées et soucieuses de répandre la culture au-delà des « programmes » et de la propagation du « savoir », elles ne se sentent pas à leur aise. Elles se retrouvent en première ligne d’un combat truqué, faisant barrage à une jeunesse qu’elles aspirent à soutenir, pour protéger une classe dont elles ne partagent ni les goûts, ni les idéaux, ni les intérêts.

Le tout conté avec humour…

Yak Rivais est né en 1939. InstitAuteur, il a écrit et dessiné pour grands et petits. Son premier roman, Général Francoquin, fut publié par Queneau (Gallimard, 1967), son premier livre de dessins par Belfond (1966). Il est l’auteur des Demoiselles d’A. (Belfond, 1979), écrit avec les phrases des autres. Sa Grammaire impertinente (Retz, 1989) se porte bien, ses Sorcières N.R.V. et Contes du miroir aussi (École des loisirs), qui déclenchèrent la vague d’ateliers d’écriture dans les établissements scolaires il y a vingt ans... Actuel président des prix de l’Humour noir.


Télécharger

Ovule & Spermato

MYak Rivais

140 pages
format 12 x 20
ISBN
9782846790499
Prix public 10 €