Faire équipe avec la Chine

Fondation Prospective & innovation

Préface de Jean-Pierre Raffarin


88 pages
format 12 x20
ISBN 978-2-84679-265-3

Prix public 8 €

Le léger repli enregistré par la croissance chinoise à l’été 2015 a inquiété le reste du monde : la locomotive allait-elle ralentir, s’arrêter ?  Et bourses de fluctuer …

C’était l’indice d’une amorce de prépondérance mondiale que de voir l’éternuement de Shanghai faire craindre la grippe au monde, mais on vérifia aussi du même coup que les autorités chinoises restaient à même de juguler en quelques jours, démontrant que l’évolution de la Chine restait sous contrôle. Indice, pour garder la métaphore ferroviaire, qu’on était plutôt en train de changer de motrice, et de remplacer une machine à charbon par une traction électrique. Tout indique en effet que la Chine, parvenue quantitativement au premier rang mondial, est résolue à l’occuper qualitativement, c’est-à-dire non seulement à se mettre en règle avec les meilleurs standards internationaux, mais surtout à entamer une conversion collective à une croissance soutenable.

C’est qu’elle est la première à vivre au quotidien les limites écologiques et sociales d’une croissance à l’occidentale : accélérée et appliquée à un milliard et demi d’hommes, celle-ci devient nosocomiale. Cette transformation qualitative de la croissance chinoise n’apparaît pas encore, mais elle est amorcée et, en bonne logique chinoise, l’intelligence consiste à se placer dans l’anticipation de son essor, qui émergera demain.

Telle est la perspective que dessinent les entretiens du troisième colloque de la Rochelle sur les PME et la Chine. La transformation qui s’annonce fera appel à l’innovation et à la réactivité, qui sont le capital spécifique des PME. Elle se fera par alliances, et même alliages, de capacités trouvées dans tous les pays et couplées avec celles de la Chine.                            C’est le moment d’engager avec les Chinois des projets visionnaires.

L’auteur

La fondation Prospective & Innovation.
Créée en 1989 par René MONORY, ancien Président du Sénat et ancien ministre, et François DALLE, ancien Président de l’Oréal, reconnue d’utilité publique, la Fondation est aujourd’hui présidée par Jean-Pierre RAFFARIN, ancien Premier Ministre, Sénateur de la Vienne.


Télécharger