Ces nouvelles et courts récits constituent un singulier ensemble, à mi-chemin de Swift et de Frison-Roche. Nul besoin d’être alpiniste chevronné pour en apprécier tout le sel : le but de Charmoz est, avant tout, de prendre appui sur les travers de ses contemporains pour construire une œuvre à la fois ironique et jubilatoire.

Pastiche hilarant, l’Ascension népalaise de la tour Eiffel renverse le classique récit d’expédition himalayenne : pour conquérir le sommet parisien, les sherpas n’hésitent pas à sacrifier les porteurs de base (les smicards) tout à leur soif de gloire coloniale.

Autre modèle du genre, l’ « Abominable » relate la première rencontre entre l’homme occidental (britannique de surcroît !) et l’abominable… femme des neiges, dont la voracité va mettre à mal l’expédition de Sa Très Gracieuse Majesté.

Charmoz serait né, selon des témoins dignes de foi, dans une crevasse en 1979.


La parution en 1982 de son premier roman, Cime et Châtiment, mit en émoi le monde de l’Alpe : pour la première fois dans l’histoire de la littérature montagnarde, on osait faire des rapprochements entre pitons rocheux et objets du désir. Deux autres romans coquins-alpins ont suivi : La Montagne à seins nus et L’Héroïque Aventure d’Henriette de Tourville, « Un pur chef-d’œuvre d’érotisme drôle », selon Le Canard enchaîné. Les trois romans viennent d’être réédités aux éditions Guérin.


Télécharger

Première ascension népalaise de la tour Eiffel et autres cimes improbables

Pierre Charmoz

illustrations de Michel Guérard.

128 pages
format 10,5 x 18,5
ISBN 9782846790079
Prix public 9 €